Douleur à la mâchoire

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Une douleur à la mâchoire crée des problèmes pour manger, parler et même dormir. Elle peut être causée, entre autres, par des troubles fonctionnels de l'articulation entre le crâne et la mâchoire inférieure (articulation appelée ATM qui permet d'ouvrir et fermer la bouche), à de l'arthrose, à des habitudes de grincement de dents, au stress, à des problèmes d'occlusion dentaire. Il existe des solutions médicamenteuses et non-médicamenteuses pour diminuer ou supprimer la douleur à la mâchoire.

Causes d'une douleur à la mâchoire

Les causes fréquentes d'une douleur à la mâchoire sont des problèmes fonctionnels de l'articulation temporo-mandibulaire, appelée ATM, entre l'un des os du crâne, l'os temporal (os de la tempe) et la mandibule. La douleur peut aussi avoir d'autres causes.

Causes fonctionnelles

La douleur à la mâchoire a souvent des causes fonctionnelles, liées à l'ATM, qui permet l'ouverture et la fermeture des mâchoires :

  • un Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l'Appareil Manducateur (appelé SADAM ou syndrome de Costen) : la douleur de la mâchoire peut provenir de ce trouble dysfonctionnel qui crée une difficulté à ouvrir la bouche ;
  • un bruxisme : ce serrement excessif des mâchoires, principalement durant la nuit, s'accompagne le plus souvent de grincement des dents. Il peut entraîner une crispation des muscles masticateurs et donc des douleurs de la mâchoire ;
  • l'arthrose : comme les autres articulations du corps, la fonction de l'articulation temporo-mandibulaire, l'ATM peut être perturbée par une arthrose.

Autres causes

Les autres causes de douleurs de la mâchoire sont diverses :

  • le stress, la fatigue peuvent entraîner une crispation douloureuse des mâchoires ;
  • un choc émotionnel ou traumatique ;
  • un coup de froid ou un courant d'air peut être à l'origine d'une névralgie (une douleur de type décharge électrique), en particulier si on a roulé fenêtre ouverte par grand froid ;
  • les muscles masticateurs trop sollicités : soit par une consommation abusive de chewing-gums, soit après s'être longtemps rongé les ongles ou être resté longtemps la bouche ouverte (par exemple après une longue séance chez le dentiste) ;
  • le snorkeling (plongée sous-marine au tuba) ;
  • une altération de l'occlusion dentaire.

Douleur à la mâchoire : pathologies possibles et leurs caractéristiques

Les pathologies liées à une douleur de la mâchoire peuvent être :

  • le SADAM ou syndrome de Costen : il entraîne une difficulté à ouvrir la bouche (appelé un trismus) et donc une difficulté à manger (appelée dysphagie) ;
  • le bruxisme : c'est le grincement des dents souvent nocturne et accompagné de serrement douloureux des mâchoires ;
  • l'arthrose de l'ATM : c'est une usure du cartilage de l'articulation temporo-mandibulaire qui peut être douloureuse au niveau de la mâchoire à cause des phénomènes inflammatoires.

Douleur à la mâchoire : solutions

Pour le traitement des douleurs à la mâchoire, plusieurs solutions existent.

Médicamenteuses

Les solutions médicamenteuses sont :

  • les antalgiques en première intention ;
  • les anti-inflammatoires : en cas de douleur à la mâchoire, vous pouvez consulter un dentiste qui vous prescrira des anti-inflammatoires par voie orale. Si la douleur importante est due à un SADAM, vous pouvez aussi consulter un rhumatologue pour des infiltrations (injection de corticoïdes) directement dans l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) ;
  • l'acide hyaluronique : en cas d'arthrose le rhumatologue peut aussi vous faire des injections de hyaluronate dans l'ATM comme pour toute autre articulation du corps.

Non-médicamenteuses

Il est préférable d'utiliser des traitements qui n'entraînent pas de changements irréversibles aux dents (évitez la chirurgie) :

  • la relaxation en cas de stress, choc émotionnel, fatigue, serrement des mâchoires, peut diminuer les tensions musculaires ;
  • les manipulations ostéopathiques au niveau de l'ATM peuvent réduire les douleurs de la mâchoire par une rééquilibration musculaire, articulaire et ligamentaire ; un exemple de manœuvre consiste à ouvrir la mâchoire contre une pression extérieure ;
  • les gouttières peuvent traiter les troubles fonctionnels de l'ATM et le bruxisme ; le dentiste prend une empreinte de la mâchoire (le plus souvent inférieure) et l'envoie au laboratoire pour la réalisation d'une sorte de protège-dents en plastique appelée gouttière. Portée en général uniquement sur l'arcade du bas et la nuit, elle crée une surépaisseur qui empêche la crispation des muscles.

Ces pros peuvent vous aider