Sommaire

L'hyperdontie, ou la polydontie, est une anomalie du nombre de dents. Elle se caractérise par une ou plusieurs dents en plus par rapport à la normale ; soit des dents supplémentaires (de forme normale), soit des dents surnuméraires (dont la forme est atypique). Explications.

Qu'est-ce que l'hyperdontie ?

L'hyperdontie est un excès de dents. Il existe même un cas extrême, heureusement rare, de dent surnuméraire qui pousse dans la narine. Les dents en nombre accru sont soit normales (supplémentaires), soit anormales (surnuméraires) dans leur forme, le nombre de leurs racines ou de leurs cuspides (les pointes sur la face occlusale de la dent).

Le cas le plus courant d'hyperdontie est appelé le mésiodens. Il s'agit d'une dent en forme de cône, avec une racine courte qui pousse au niveau de la suture médiane du palais, entre les 2 incisives centrales du haut. À noter que cette augmentation du nombre des dents est plus fréquente, à 90 %, au maxillaire (la mâchoire supérieure).

Un autre exemple est la distomolaire qui est en réalité une 4e molaire, plus petite, qui pousse à l'arrière des autres molaires normales du haut.

Quelles sont les causes de l'hyperdontie ?

L'origine de l'hyperdontie est essentiellement héréditaire ou environnementale.

  • Hérédité : les facteurs génétiques font que dans une même famille, l'hyperdontie peut se transmettre de génération en génération. On parle dans ce cas d'une anomalie congénitale.
  • Environnement : des facteurs environnementaux, comme une exposition à des radiations par exemple, constituent une cause extérieure qui s’est exercée au moment de la naissance ou pendant la croissance. Ce peut être une origine de cette anomalie du nombre de germes dentaires.

Quels sont les symptômes de l'hyperdontie ?

Les signes de l'hyperdontie sont visibles cliniquement et radiographiquement. Les dents surnuméraires incluses sont notamment détectables à la radio.

L'hyperdontie provoque :

  • des problèmes orthodontiques, comme les encombrements dentaires ou les malpositions ;
  • des retards de l'éruption des dents normales situées près des dents en surnombre ;
  • des déplacements des autres dents ;
  • l'apparition de kystes sur les dents surnuméraires incluses.
Lire l'article Ooreka

Que faire en cas d'hyperdontie ?

Lorsque votre dentiste a diagnostiqué une hyperdontie, il vous proposera l'extraction de vos dents surnuméraires pour éviter qu'elles n'entraînent des déplacements des autres dents ou d'autres conséquences.

Le mésiodens quant à lui pose problème s'il n'est pas retiré, car il peut provoquer une irritation des muqueuses du palais mais aussi de la langue, par frottement. Il est préférable d'extraire les dents en plus pour parer à d'éventuelles infections, en particulier s'il y a l'apparition de kystes.

La bouche

Article

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Orthodontie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider