Orthodontie : 4 conseils pour réduire la facture

Un semestre de traitement orthodontique coûte 957 € en moyenne à Paris et en Île-de-France, et 827 € en province. Quand on sait que l'assurance-maladie n'en remboursera que 193,50 €, on comprend pourquoi on a rarement envie d'aller chez le dentiste. Et pourtant il le faut bien.

Heureusement il est toujours possible de payer ses frais d'orthodontie moins cher. Faire jouer la concurrence, mais également se faire traiter dans des établissements moins luxueux mais plus abordables, voici les solutions.

 

Concurrence : un devis écrit obligatoire

Un orthodontiste doit vous informer de ses tarifs de traitement en vous fournissant un devis que vous pourrez signer en cas d'acceptation. Il ne pourra pas vous facturer de devis au-delà du tarif de la consultation.

Votre devis écrit doit être détaillé et précis, ce qui va vous permettre de comparer :

  • le traitement mis en place (le traitement proposé et les matériaux utilisés doivent être décrits précisément) ;
  • les honoraires du cabinet dentaire pour le traitement ;
  • la partie prise en charge et le montant remboursé par la Sécurité sociale ;
  • d'éventuels frais supplémentaires.

Faites faire un devis auprès de plusieurs cabinets dentaires et prenez le temps de faire votre choix.

Concurrence : des différences d'une ville à une autre

L'offre et la demande font que certains soins d'orthodontie peuvent être plus chers d'une ville à une autre. Vous pourriez trouver un bien meilleur tarif en effectuant 20 km de route supplémentaires !

Ensuite, c'est à vous de faire le calcul :

  • Le déplacement (essence + entretien du véhicule, covoiturage, train, bus ?) vous fait-il réellement économiser de l'argent ?
  • La fatigue qu'il occasionne vaut-elle le coup ? Est-elle importante ?
  • Si c'est votre enfant qui est concerné, peut-il s'y rendre seul ?
Lire l'article Ooreka

Essayez les CHU

Le médecin orthodontiste qui tient un cabinet près de chez vous est lui aussi passé par un centre hospitalier universitaire.

Dans ces CHU, les élèves ont la possibilité de pratiquer en situation réelle, sur de vrais patients. En échange de ce (faible) risque encouru par le patient, ce dernier paiera son traitement jusqu'à deux fois moins cher.

Essayez les centres mutualistes

Les traitements d'orthodontie délivrés par les centres mutualistes sont jusqu'à 20 % moins cher que les cabinets d'orthodontie classiques.

Il suffit de se rendre sur leur site Web pour repérer l'adresse de l'établissement le plus proche de votre lieu de domicile.

Aussi dans la rubrique :

Prix & financement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider